top of page
Maud Despeyroux Artwork Technic
Maud Despeyroux with Gold Leaf__edited.jpg

" Spontané, intuitif, interprétable... c'est ainsi que je décrirais mon art, ma méditation."

"De la Terre au Cosmos, un voyage visuel d'énergies colorées"

À PROPOS DE MAUD DESPEYROUX

INTRODUCTION

"Le Cosmos est un espace tellement incroyable où tous les extrêmes s'expriment, créant un système équilibré fait de notions contraires comme le connu et l'inconnu,

le plein et le vide, le quantifiable et l'infini, l'aléatoire et le prévisible... un espace d'imagination."

Maud Despeyroux crée des paysages cosmiques abstraits. Elle utilise des couleurs,

des matériaux et des techniques spécifiques, à partir desquels les énergies visuelles guideront chaque observateur vers sa propre perception.

Artiste abstraite contemporaine, elle a développé sa propre identité unique en combinant différentes techniques par le biais d’expériences innovantes utilisant des matériaux primaires comme le sable, le verre et l’or. Elle aime composer des images qui génèrent de la curiosité ; des pièces qui, tout comme notre univers, peuvent être vues de loin comme un système holistique ou de près dans les moindres détails.

Arctic Nebula by Maud Despeyroux Artist

"Arctic Nebula", 2020

L'ART, UNE AFFAIRE DE FAMILLE

Née le 14 novembre 1987 à Lyon, en France, elle grandit entourée des peintures à l’huile de sa grand-mère et de ses ancêtres. La peinture est indissociable de sa famille du côté maternel. Maud développersa sensibilité pour l’art au fil des années passées à admirer les peintures faites par sa grand-mère, qui avait étudié aux « Beaux-Arts » de Lyon.

 

Sa passion pour l'art était grande, mais pas encore assez claire pour construire un avenir autour de celle-ci.

Elle suivit des études de maquillage avec le souhait d'entrer dans l'industrie du cinéma.

Une passion parallèle pour les massages et la méditation émergeait à l'époque, ce qui l'emmena à Londres pour devenir masseuse dans les Palaces les plus prestigieux de la ville comme le Savoy ou le Corinthia Hotel.

A 20 ans, Maud perdit sa mère à la suite d'un cancer du poumon, quelques mois seulement après le diagnostic. Cet évènement fut la chose la plus difficile à accepter et la poussa à travailler encore plus pour soulager la douleur et occuper son esprit.

 

"Après le décès de ma mère, j'ai dû me faire opérer des deux mains. Cela faisait des années que je pratiquais des massages et je pense, j'en suis même sûre, que j'ai transféré toute cette douleur dans mes mains pour compenser son absence. C'est assez paradoxal mais c'était un soulagement pour moi de pouvoir, avec mes massages, apaiser la douleur des autres et leur procurer un bien-être mental que j’étais incapable de m’apporter à moi-même. J'ai beaucoup donné sans écouter les alertes que mon corps m'envoyait."

 

L’opération l’ayant forcée à arrêter de travailler dans les palaces, elle dut prendre du
recul et réfléchir à ce qu’elle voulait vraiment. « J’avais l’impression que la vie m’enlevait ma mère et mes propres mains. »

 

La peinture lui revint alors naturellement comme un moyen d'expression alternatif.

"J'ai eu ce sentiment que mes opérations des mains m'ont renvoyé où j'étais réellement censée être, sur les pas de mes ancêtres. Peindre est devenu une nécessité."

IMG_7027.JPG

LES VOYAGES, UN CARBURANT D'INSPIRATION

 

L'Asie faisant partie de ses racines, elle ressentit le besoin d' y aller pour découvrir différentes réalités.

Elle décida de voyager seule au Japon et plus précisément pendant la saison des fleurs de cerisier pour admirer des milliers de nuances de couleurs pastel et expérimenter tous les parfums de fleurs que cette période de l'année a à offrir. Il était important à cette époque d'éveiller tous les sens.

"La créativité vient de tous les types de souvenirs, les parfums sont aussi puissants que les images.

Je me souviens en visitant Koya San, marchant à travers de prodigieux cèdres et pins millénaires, il y avait une connexion à travers ces arbres, on entendait leurs chuchotements à travers le vent, je me sentais faire partie du paysage japonais, comme une goutte d'encre dans la vallée..."

Un an plus tard, elle atterrit au Vietnam où elle put admirer des paysages paisibles et inspirants comme la baie d'Ha Long, découvrir des temples, se connecter avec la gentillesse du peuple vietnamien et sa riche culture."Là encore, tous mes sens ont été en éveil grâce au puissant parfum de la fleur de pamplemousse. Je me suis sentie ressourcée par tant de beauté."

Ces deux voyages furent principalement orientés vers l'expérience et l'apprentissage des techniques de peinture traditionnelle comme "Sumi-e" au Japon, qui concerne la peinture à l'encre. Maud voulut comprendre cet art typique à travers une pratique régulière avec un Maître local, Pham Hà Linh à Hanoi, Vietnam.

jap.jpg
vietnam_edited.jpg
IMG_7062.jpg
IMG_7060.jpg

COSMOS ET PERCEPTION

 

Maud a toujours été fascinée par le cosmos et son inexplicable espace « vide » infini, rempli de ces lumineuses vagues de couleurs.

Elle exploite la force de l'art abstrait pour explorer le mystère de notre univers et propose des peintures qui jouent avec le point de vue de l'observateur. Du connu à l’inconnu, et vice versa. Il n’y a pas d’interprétation unique. Tout comme notre cosmos, les réponses sont probablement infinies. 

"Dans mon travail, ce que je cherche vraiment, c'est de générer une perte de repères, un début de questionnement."

Space Time 17 by Maud Despeyroux Artist

"Space Time 17", 2020

From The Stars by Maud Despeyroux Artist

"From the Stars", 2018

Maud Despeyroux Art Studio
bottom of page